Le vaginisme, c'est quoi ? – Secrets De Geishaa
{{amount_with_comma_separator}}€ EUR

Votre panier

Le vaginisme, c'est quoi ?

Le vaginisme, c'est quoi ?

  • octobre 23, 2019
  • Posté par : Blog
  • 0commentaires

 

C’est cette contraction automatique et involontaire que nos muscles péri-vaginaux opèrent à chaque tentative de pénétration d’un « corps étranger », cela pouvant aller du tampon au pénis.

 

Une femme souffrant de vaginisme peut également avoir du mal à insérer ne serait-ce qu’un coton tige dans son vagin. Le vaginisme n’est pas un phénomène rare chez les femmes, en effet, les professionnels de la sexologie ainsi que de la gynécologie reçoivent beaucoup de patientes atteintes de vaginisme.

 

Dans le plus fréquent des cas, le vaginisme survient dès le premier rapport, mais il peut aussi survenir plus tard dans la vie sexuelle d’une femme. C’est-à-dire qu’une femme ayant toujours réussi à avoir des rapports sexuels peut souffrir au cours de sa vie sexuelle de vaginisme.

 

Dans un cas comme dans l’autre, le vaginisme peut apparaitre à la suite d’un problème gynécologique ou psychologique.

En effet, par suite de douleurs génitales, un effet de vaginisme peut se produire, une malformation génitale peut également entrainer physiologiquement dans ce cas l’impossibilité de pénétration et enfin la ménopause ou une infection vaginale peuvent entrainer blocages et douleurs vaginales…

 

Mais les causes sont plus rarement gynécologiques et plus fréquemment psychologiques.

Psychologiquement, les traumatismes (abus sexuels, chocs émotionnels, violences gynécologiques ou obstétriques), la pression socio-culturelle (tabous culturels et familiaux, transmission d’une image sale de la sexualité, éducation rigide et absolument pas centrée sur la communication), l’appréhension, le stress, ou les troubles émotionnels peuvent causer un vaginisme. Mais tout simplement la relation avec le partenaire, s’il y a conflit, un profond mal-être non résolu dans le couple, cela peut entrainer des barrières psychologiques auxquelles le corps réagis !

 

Également on peut évoquer comme l’un des facteurs du vaginisme : L’hypersensibilité. D’après l’expérience d’une spécialiste en vaginisme, il en est ressorti que la plupart des femmes reçues pour ce trouble avait une peur et une appréhension de la douleur plus accrue que la moyenne des personnes. En effet, ces femmes ont à 90% un profil hypersensible, ce qui veut dire qu’elles vont ressentir les émotions, les douleurs et toutes formes de sensation de manière décuplée ! Ainsi la sensation de la première fois paraîtra encore plus impressionnante qu’elle ne l’est pour d’autres en réalité.

 

Aussi, on peut parler plus psychiquement de douleurs psychologiques possédées par ces femmes. En effet, les réalités du terrain montrent que les femmes exposées à ces troubles ont été, pour une grande partie, dans une relation plutôt conflictuelle avec leur parent.

 

« Quand j’interrogeais mes patientes sur leur passé, elles me disaient souvent qu’elles n’avaient eu aucun problème en terme psychologique, jamais subis d’abus sexuel, de harcèlement, de choc émotionnel pouvant expliquer leur vaginisme. Puis je creusais et il en est ressortie un constat : beaucoup d’entre elles avaient des relations conflictuelles avec leur maman et ça c’est très révélateur… »

                               

Paroles d’une Coach spécialisée dans le vaginisme.

 

Les petites filles ont tendance à idéaliser leur maman, il y a un réel sacralisme de la maman, qui va donner lieu à des blocages lorsque l’idéal imaginaire de la maman sacrée disparait en raison d’une relation qui tend à se dégrader. Cela va créer plus de distance entre la mère et la fille, ce qui peut impacter par la suite le cheminement sexuel de la femme.   

Le corps est très perméable émotionnellement, il a une mémoire et notre subconscient va en subir les conséquences, résultat : cela se traduit en une douleur psychique et physique.

Aujourd’hui, le vaginisme n’est plus un cas isolé et inconnu, les cas de vaginisme sont fréquents et donc de plus en plus connu et traité par le corps médical. Ce qui a permis une réelle avancée au niveau des traitements et des solutions.

 

Comment se délivrer de son vaginisme ?

 

Cela passe par l’apprentissage de son corps et en particulier l’apprentissage de sa zone génitale, de prendre conscience et de prendre progressivement le contrôle de ses muscles, d’apprendre seule à travailler ses muscles périnéaux.

Il est possible de faire travailler ses muscles à l’aide de ses doigts et du lubrifiant.

Il existe également des Kits médicaux spécifiquement dédiés à ce problème, pour aider à lutter contre le vaginisme. Ce sont des dilatateurs vaginaux. 

Ces Kits vont aider progressivement à la pénétration par l’utilisation de dilatateurs de différentes tailles permettant aux femmes d’être plus en confiance puisque qu’elles vont apprendre leur corps et la pénétration par elles-mêmes tout en ayant le contrôle de la profondeur de la pénétration et ainsi elles peuvent réduire ce blocage psychologique et donc la douleur qui l’accompagne. Ces Kits sont vendus chez Secrets de Geishaa.

 

Vous êtes atteinte de vaginisme et vous souhaiter en parler ?

 

Nous vous proposons d’échanger dans notre groupe de discussion privé ; Pour en savoir plus, contactez-nous directement sur notre Instagram : @secrets_de_geishaa

Nous vous proposons également un programme d'accompagnement en guérison du vaginisme par une Coach spécialisée.

 

@sens.u.elles & @secrets_de_geishaa 



Laissez un commentaire