Prendre soin de sa vulve – Secrets De Geishaa
{{amount_with_comma_separator}}€ EUR

Votre panier

Prendre soin de sa vulve

Prendre soin de sa vulve

  • novembre 25, 2020
  • Posté par : Morgane
  • 0commentaires

Parce que Hydrater ou nourrir votre vagin est aussi important que d’appliquer une crème de jour sur votre visage… En effet, cela permet protéger votre flore vaginale, de lutter contre les irritations ou d’apaiser votre zone périnéale.

La pilule contraceptive faiblement dosée en œstrogènes, la baisse hormonale après la grossesse ou à l'approche de la ménopause, la prise de médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques, antihypertenseurs...), l’arrêt des rapports pendant une longue période, le stress, le tabac… sont de nombreux facteurs qui diminuent l'hydratation naturelle du vagin. Par conséquent un déficit en œstrogène entraîne un amincissement de la muqueuse, une modification du pH et donc une fragilisation du vagin. Votre vagin est donc sec mais cela n’a rien avoir avec votre manque de désir à l’égard de votre partenaire, cela est une réaction locale, uniquement.

Parfois même, il arrive que la zone vaginale soit irritée et que ces irritations soient causées par le frottement des sous-vêtements synthétiques ou des vêtements trop moulants, par les vas et viens des dilatateurs ou du pénis en lui-même, ou simplement par le flux sanguin, légèrement acides, des menstruations. Il arrive aussi que ces irritations soient causées par des épilations ou encore par les protections hygiéniques.

Vous l’aurez compris, bichonner votre vagin comme la prunelle de vos yeux n’est donc pas négligeable.

Nous allons donc aborder :

  • La Méditation / La Prière
  • La Visualisation
  • La Respiration

 

  • La Nutrition
  • L’Hydratation
  • La Lubrification

 

  • La Réeducation périnéale
  • Le Lâcher prise

 

Pour commencer, la méditation / la prière, la visualisation et la respiration sont des techniques qui peuvent vous permettre de vous recentrer sur l’essentiel et donc de réduire considérablement le stress.

Ensuite, la nutrition, l’hydratation ou la lubrification qui sont trois points distincts, peuvent vous aider au niveau du confort ressenti au quotidien mais également le confort ressenti lors des rapports sexuels. En effet, la nutrition va apporter à votre vulve et votre vagin tout le gras dont il est nécessaire afin de se protéger contre les agressions extérieurs comme la pollution ou le frottement des sous-vêtements, l’hydratation va apporter à votre vulve et à votre vagin dont il est nécessaire pour que les tissus de la muqueuse soient maintenus en bonne santé et enfin la lubrification va apporter à votre vulve et surtout votre vagin tout le confort nécessaire pour le bon déroulement de la pénétration vaginale.

Pour l’hydratation je vous conseille donc l’utilisation du gel hydratant liberté, pour la nutrition je vous conseille l’utilisation du baume à base de beurre de karité et d’huile de coco ou l’huile coco & karité et pour la lubrification je vous conseille d’utiliser le mixgliss lub à base d’eau.

Enfin, la rééducation périnéale, comme indiqué dans notre article sur le Vaginisme, a pour but de faire comprendre comprendre à notre cerveau que pénétration ne rime pas forcément avec dangerosité grâce à l’utilisation de dilatateurs par exemple. En effet, les dilatateurs sont des « Sex Toys » médicalisés, de différentes tailles, qui interviennent dans la rééducation périnéale.

Mais il est également possible de travailler sur le lâcher prise. En effet, Pour une personne touchée par le vaginisme ou la dyspareunie, les jeux érotiques, en complément d’un accompagnement, peuvent avoir un impact direct sur le lâcher prise car non seulement ils vont nous aider à nous découvrir, à savoir ce que l’on aime ou non, ce que l’on veut ou pas mais également à se concentrer sur les règles du jeu plutôt que de se concentrer sur la pénétration qui peut être si effrayante.

 

CONSEIL @SECRETSDEGEISHAA

Créez-vous votre Routine Intime !

Laissez un commentaire