La vulve, ça sent quoi ? – Secrets De Geishaa
{{amount_with_comma_separator}}€ EUR

Votre panier

  • Livraisons en France sous 48h jours ouvrés après traitement de la commande. Livraison en Europe 72h ( colissimo ) livraisons partout dans le monde.
La vulve, ça sent quoi ?

La vulve, ça sent quoi ?

  • décembre 16, 2020
  • Posté par : Blog
  • 0commentaires

Les odeurs intimes, voilà un sujet qui trouble bien des femmes, surtout les plus jeunes, celles étant au début de leur vie sexuelle ou n’ayant pas encore eu d’expérience sexuelle.

Chez l’équipe de #Secretsdegeishaa, nous recevons fréquemment des questions liées à vos craintes, vos peurs et vos doutes sur le sujet : « Est-ce normal d’avoir une odeur au niveau intime », « Comment sentir bon d’en bas », « J’ai peur de le dégouter à cause de l’odeur de ma vulve », « Est-ce la bonne méthode pour se laver correctement les parties intimes ? »

Nous les comprenons tout à fait et nous sommes justement là pour répondre au mieux à vos inquiétudes et soulager ainsi vos appréhensions.

 

 

 

Alors, que sent une vulve ?

 

Cette question bien trop large ne peut pas avoir une réponse précise, puisqu’il n’y a pas d’odeur générale de la vulve. En effet, chaque femme a une odeur qui lui est propre. L’odeur de notre vulve va dépendre de plusieurs facteurs :

-          Hygiène intime

-          Alimentation

-          Hydratation

-          Santé intime

-          Eléments qui déséquilibrent la flore intime.

 

 

Décortiquons tout cela ensemble :

 

L’hygiène intime

Obviously, c’est un des facteurs déterminants ! Mais contrairement aux idées reçues, ce n’est pas en passant votre minette au karcher que vous parviendrez à sentir meilleur de la vulve, bien au contraire ! Nous vous en parlions dans un de nos précédents articles, une bonne hygiène intime respectueuse de notre flore vaginale c’est une hygiène sans manque et sans excès. Pour ne pas perturber cet équilibre, il est important d’adopter une bonne routine intime. Notre vulve n’a besoin que d’eau et elle est dotée du meilleur auto-nettoyant. Pour s’assurer d’une bonne hygiène qui ne crée pas de déséquilibres (qui sont souvent à l’origine des mauvaises odeurs), on opte pour un lavage de la région vulvaire uniquement (on bannit les douches vaginales), à l’eau moyennement chaude et claire !

 

L’alimentation :

Certains aliments vont avoir tendance à impacter nos sécrétions corporelles, que ce soit l’odeur de notre vulve ou celle de notre sueur en général. On remarquera par exemple que manger des asperges va changer l’odeur de notre urine ou de nos fluides vaginaux qui auront tendance à être plus odorants. De même, les produits tels que les oignons, l’ail, le curry peuvent rendre nos sécrétions plus odorantes. Mais aussi le tabac, le café ou l’excès de sucre peuvent venir altérer notre odeur corporelle. La viande rouge impact elle aussi l’odeur intime puisqu’elle a tendance à venir modifier notre pH.

A l’inverse, certains fruits sont connus pour donner une odeur corporelle et intime plus agréable (voir même un goût agréable à la vulve), c’est le cas notamment de l’ananas très réputé pour cette particularité ; on entend même qu’il modifierait le goût du sperme (oui, il est également différent d’un homme à l’autre et cela dépend encore une fois de l'alimentation très souvent !). De manière générale, consommer beaucoup de fruits impactera positivement notre odeur corporelle, certaines femmes témoignent par exemple du fait que manger beaucoup de fraises, framboises ou de kiwi laisse à leur peau une odeur assez sucrée et agréable.

 

L’hydratation :

S’hydrater au quotidien est un réflexe indispensable pour une bonne hygiène de vie, pour notre santé, et bonne nouvelle : c’est aussi un réflexe qui impacte positivement nos fluides intimes ! En effet, boire beaucoup d’eau va permettre à nos parties intimes de retrouver une odeur et un goût « naturel », une odeur et un goût plus neutre (ce qui peut être bien par exemple si nous avons consommé un aliment qui impacte négativement notre odeur). De plus, bien s’hydrater nous permet d’éviter les infections urinaires ou autres infections, elles-mêmes responsables des mauvaises odeurs.

 

Notre santé intime :

Nos odeurs intimes sont révélatrices de notre santé intime. Comme nous venons de le voir, les infections vont altérer notre odeur intime. Le mauvais réflexe serait de tenter de camoufler ou de "laver" notre vulve ( ou pire, notre vagin) avec des produits pas très clean pour tenter de se débarrasser de ces odeurs dérangeantes : non seulement on ne règle pas le souci de fond, mais en plus on l’aggrave parce que d’une part, on ne prend pas le temps de consulter, d’autre part, les produits chimiques à ce niveau peuvent être dangereux, surtout si notre flore subit déjà un déséquilibre.

Aussi, si on prend l’habitude de camoufler nos odeurs intimes, on ne se rend pas bien compte lorsqu’il peut être nécessaire de se soigner. Le mieux est donc de laisser notre vulve tranquille, d’opter pour une hygiène intime qui lui est respectueuse et de ne pas essayer quotidiennement de camoufler son odeur.

 

A partir de quel moment je peux me dire que mon odeur intime est inquiétante ?

Une odeur pouvant nous alarmer est une odeur très prononcée, qui se dégage même sous nos vêtements, ou encore une odeur qui s’accompagne d’autres symptômes tels que : pertes vaginales de couleur jaunâtre, d'un aspect mousseux, trop abondantes, démangeaisons, brûlures… En dehors de tout cela, je n’ai aucune raison de m’inquiéter, ma flore fait son travail !

 

Les éléments qui déséquilibrent ma flore intime :

Déjà qu’est qu’une flore vaginale ?

Alors non, ce n’est pas un joli mot pour représenter notre vagin, ou qui fait écho au mot fleur… La flore est un système composé de germes, un ensemble de bonnes bactéries présentes dans notre vagin qui travaillent pour protéger ce dernier et maintenir un équilibre. C’est cette flore qui est justement auto suffisante et nous permet de n’avoir besoin de rien d’autre pour nettoyer notre vagin, car celle-ci est déjà composée du système le plus adapté pour le protéger et le nettoyer !

 

Cependant cet équilibre peut être perturbé par certains éléments :

Le port de vêtements et sous-vêtements serrés, en matière non naturelle, l’utilisation des protèges slips, se nettoyer le vagin (donc à l’intérieur), l’utilisation régulière de parfums ou de produits pour « sentir bon », l’utilisation de certains gels « nettoyants » dits « intimes » mais cependant non adaptés, l’utilisation de savon, une alimentation riche en sucre.

Il existe en outre des éléments indépendants de notre volonté mais pouvant altérer notre flore vaginale, ce sont les périodes clés où des bouleversements hormonaux se produisent : notamment pendant les règles, la grossesse et à la ménopause.

 

"Mais moi j’ai peur de dégoûter mon partenaire…"

Nous connaissons et nous entendons cette problématique récurrente chez #Secretsdegeishaa. En effet, beaucoup d’entres vous témoignent de cette crainte et cette peur de "dégoûter" leur partenaire à cause de l’odeur ou encore des fluides intimes.

Dans un premier temps, sachez que c’est avant tout la faute au manque d’information plutôt que votre faute à vous ! Votre odeur est ce qu’il y a de plus normal et naturel ! Pour réduire ces angoisses, la solution c’est de s’éduquer, s’instruire déjà soi-même sur son corps afin d’arrêter de diaboliser et pouvoir enfin normaliser tout ce qui s’y trouve. Ensuite il s’agit d’informer son conjoint, lui faire lire des articles, et petit à petit se détacher des tabous et surtout des préjugés autour de ces sujets, que ce soit l’odeur intime ou tout autre sujet lié au corps.

Aussi, avez-vous remarqué que l’odeur féminine est nettement plus diabolisée que l’odeur masculine ? La pression est nettement moins grande chez les hommes (pour ne pas dire quasi inexistante). Il n’y a presque aucun produit faisant la promotion de l’hygiène masculine ou de l’odeur intime des hommes. Est-ce que les hommes auraient moins besoin que les femmes d’une hygiène intime ou de « sentir bon d’en bas » ? Assez contradictoire quand nous savons maintenant que la femme est dotée d’un système d’auto-nettoyage dans son vagin. Nous souhaitons mettre l’accent là-dessus afin de vous faire comprendre qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une diabolisation de la société, qu’il ne s’agit en aucun cas de quelque chose de normal que d’être autant accaparées par les odeurs et les fluides intimes féminins.

 

"J’ai envie de me faire plaisir et de le surprendre par une touche subtilement parfumée"

Rien ne vous empêche occasionnellement, lors d’une soirée coquine par exemple, pour ajouter une touche surprenante à votre mise en beauté, d’utiliser un de nos produits adaptés, permettant d’embellir votre odeur intime.

Pour cela nous vous proposons (toujours utiliser loin des muqueuses pour une utilisation la plus Safe possible) :

-          Le Parfum intime solide : à utiliser pour madame ou pour monsieur, ce produit est adapté à votre intimité, composé d’huile de coco, il hydratera également vos parties intimes.

-          La Brume Intime : une brume idéale pour les occasions coquines, elle a été conçue pour s’adapter à notre intimité, testée sous contrôle médical.

-          Le musc : disponible en plusieurs saveurs gourmandes ou fleuries, le musc apportera une odeur fraîche, envoûtante et durable à votre intimité. Nous reviendrons sur son usage très vite dans un article. 

 

Tant que l’usage de ces produits se fait dans le respect de votre flore, à savoir de manière occasionnelle et loin des muqueuses,  vous pouvez, si vous en avez envie, utiliser ces produits qui ont été spécialement conçus pour votre intimité.

Dans l’équipe de #SecretsdeGeishaa nous utilisons aussi ces produits et nous en sommes ravies ! Le tout est de bien comprendre que ces produits ont pour but d’embellir par occasion l’odeur de notre petite fleur et non de camoufler son odeur naturelle ou celles qui peuvent paraître dérangeantes (Et qui peuvent s’avérer révélatrices de problématiques gynécologiques on le rappelle).

 

Pour conclure :

Chaque vulve est unique par sa forme, par son odeur, par son aspect et tout cela est normal. L’odeur ainsi que l’aspect de nos fluides intimes sont des messages d’information de notre corps. Il est important de s’instruire, s’informer pour ainsi déconstruire ses croyances limitantes et s’épanouir dans son corps et son intimité.

 

 

@sens.u.elles pour secretsdegeishaa.com

Laissez un commentaire

STAY UP TO DATE

Submit your email to get updates on products and special promotions.